Description du projet

Viva il caro Sassone !

« Un Allemand vient d’arriver dans la ville, qui est un excellent joueur de clavecin et un compositeur. Aujourd’hui, il a fait montre de son talent en jouant de l’orgue à Saint-Jean-de-Latran à l’admiration de chacun. »

Attiré très jeune par le soleil d’Italie, Haendel effectua un séjour à Rome qui confirma sa passion pour ce pays. Il montra un talent tel qu’il reçu le surnom admiratif et affectueux de « caro Sassone » (cher saxon) de la part de l’élite artistique romaine.
Dans la Ville Eternelle, il fit la rencontre d’illustres aînés tels que Corelli et Scarlatti qui influèrent sur son art. Mais Haendel était déjà lui-même : des œuvres telles que Aci Galatea e Polifemo ou la célèbre cantate Mi palpita il core annoncent déjà l’une des personnalités musicales les plus importantes du XVIIIe siècle.

Patrick Cohën-Akenine

Œuvres de G-F Haendel, Arcangelo Corelli et Alessandro Scarlatti

Distribution
  • Maïlys de Villoutreys l Soprano
  • Patrick Cohën-Akenine l Violon
  • François Poly l Violoncelle
  • Béatrice Martin l Clavecin
Viva il caro Sassone !
  • Arcangelo Corelli (1653-1713)
    Sonate op.V n°5 pour violon et basse continue
  • Alessandro Scarlatti (1660-1725)
    Il martirio di Santa Cecilia (1708)
    Aria : « Quanto invidio quella morte… »
  • Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
    Chaconne pour clavecin
  • Alessandro Scarlatti
    Cantata da Camera
    « Dove fuggo ? A che penso ? »
  • Georg Friedrich Haendel
    Sonate en ré Majeur pour violon et basse continue
  • Aci, Galatea e Polifemo (1708)
    Aria avec clavecin : « Dell’ aquila l’artigli… »
  • Arcangelo Corelli
    La Follia op.V n°12
  • Georg Friedrich Haendel
    Cantate : « Mi palpita il cor »

Prochaines représentations

Il n'y a pas de concert prévu pour le moment.

Tous nos programmes