Description du projet

From Baroque to Fado

Les ensembles Os músicos do Tejo & Les Folies françoises s’entourent de deux grandes voix de la musique ancienne et du fado traditionnel :
un portrait vivant de l’identité musicale portugaise du baroque à nos jours.

Propos

Ce projet est l’occasion unique de rassembler les voix de la célèbre soprano de musique ancienne Ana Quintans et du célèbre chanteur de fado Ricardo Ribeiro dans un voyage exotique à travers le temps et le lieu, accompagnés par des musiciens français et portugais, spécialistes de ces répertoires.

La musique combine des sonorités d’époque baroque avec le son distinctif de la guitare portugaise, introduisant des éléments stylistiques de la musique arabe et galicienne et allant des cantigas médiévaux au fado traditionnel dans sa forme la plus pure. Le résultat est un portrait vivant de l’identité musicale portugaise du XIIIe siècle à nos jours.

Intention

Il était impossible pour moi – ayant dans la même salle, des musiciens formés à la tradition du fado, une merveilleuse chanteuse d’opéra et des musiciens de la musique ancienne – de ne pas créer certains espaces de communication musicale entre les différents domaines.

Surtout, si l’on tient compte du fait que le fado – selon les études approfondies les plus récentes – trouve ses racines dans la musique vocale écrite de la fin du XVIIIe siècle, les soi-disant modinhas.

Ces petites chansons, presque comme des airs d’opéra ou des duos simplifiés, avaient des textes en portugais qui (enfin) développaient de la musique dans notre propre langue après des siècles de musique sacrée en latin et d’autres genres profanes en espagnol et en italien. Il était également important pour moi de montrer d’autres perspectives de la culture musicale portugaise, même si elles s’éloignent de mon domaine de spécialisation baroque.

Par exemple, pourquoi ne pas aller au Moyen-Âge et montrer comment la poésie et la musique galico-portugaise du XIIIe siècle étaient une culture si riche et comment elle reflétait tant d’influences différentes, à savoir arabo-andalouse?

De même, pourquoi ne pas inclure l’une des chansons arabes que Rabih Abou-Khalil a composées pour Ricardo Ribeiro? Ou, pourquoi ne pas apporter à la salle de concert, de la musique des genres folk-pop les plus récents comme Madredeus?

Prochaines représentations

Il n'y a pas de concert prévu pour le moment.

Tous nos programmes