Description du projet

Apothéose en musique

L’hommage de Couperin à ses maîtres, Lully et Corelli

Sous la protection de Louis XIV dès l’âge de 25 ans, François Couperin partagea son temps entre les offices à la Chapelle Royale, les Concerts, les leçons données à la famille royale, et bien sûr, la composition.

Sa musique, des plus raffinées, est propre à traduire tous les sentiments et divers caractères.

L’apothéose, en musique, est un hommage rendu par un maître à un autre.  François Couperin, dit « Le grand » (1668-1733), en a écrit deux pour Arcangelo Corelli et Jean-Baptiste Lully, compositeurs majeurs de la fin du XVIIème siècle.

Avec L’Apothéose de Corelli (1724), en essayant de refaire une sonate dans le style italien, Couperin crée tout simplement le genre nouveau de la « sonade » française.

Dans l’Apothéose «  composée à la mémoire de l’incomparable Monsieur de Lully » (1725), Couperin emprunte la forme de la sonate en trio pour représenter l’arrivée de Lully au Parnasse, et sa rencontre avec Corelli dans cet au-delà des musiciens où Apollon les persuade que c’est par la réunion des goûts français et italien que la musique atteindra sa perfection…

Il a souhaité dans ses « Goûts-réunis » mêler le bon goût français à l’expressivité de la musique italienne, pour atteindre la perfection musicale.

Œuvres de

François Couperin

Jean-Baptiste Lully

Arcangelo Corelli

Interprètes

Patrick Cohën-Akenine | Violon

Benjamin Chénier |Violon

François Poly | Violoncelle

Béatrice Martin | Clavecin

Programme

François Couperin « Le Grand » (1668-1733)

8ème Concert dans le goût Théâtral (Les Goûts Réunis, 1724)

Ouverture et Ritournelle

Arcangelo Corelli (1653-1713)

Sonate en trio opus I, n°9 en Sol majeur (Rome, 1683)

Allegro, Adagio, Allegro, Adagio, Allegro

François Couperin « Le Grand »

La Piémontoise (4ème ordre des Nations, 1726)

Sonate, Gravement, Vivement, Gravement, Vivement et marqué, Airs (Gracieusement), Gravement et marqué, Légèrement 

La Couperin (extrait du 21ème ordre des pièces de clavecin, 1730)

La Françoise  (1er ordre des Nations)

Allemande, Courante, Sarabande, Gigue, Passacaille

Jean-Baptiste Lully (1632-1687)

Pièces en trio pour le coucher du Roy

Symphonie, Sarabande, Gavotte, Menuets

François Couperin

3ème Concert Royal (1714)

Prélude, Allemande, Courante, Sarabande, Gavotte, Muzette, Chaconne

L’Amphibie (mouvement de Passacaille) (extrait du 23ème ordre des pièces de clavecin, 1730)

Apothéose composé à la mémoire immortelle de l’incomparable

Monsieur de Lully (1725)

La Paix du Parnasse (Sonade en trio)

Gravement, Saillie, Rondement, Vivement

Tous nos programmes